Archive mensuelle de août 2010

TRICOT ET LECTURE, JE ME REGALE

Voici les deux manches de la robe irlandaises de finies. Elle ne sera pas robe mais pull, chat échaudé craint l’eau froide, et en plus, vue la couleur bleu ciel, j’avais un peu peur de faire gros bébé avec une robe de cette couleur (la couleur est beaucoup plus bleue que sur la photo !)

Le point, bien que n’en ayant pas l’air, est d’une simplicité enfantine et se retient des les premiers rangs. J’ai attaqué le corps hier soir (en rond, comme toujours). Il sera juste interrompu par la réalisation courant septembre d’un ensemble bonnet/écharpe pour mon émigré de fiston, au Canada.

man.jpg

Et lecture car mon mari m’a offert deux livres d’un auteur qui est devenu l’un de mes préféré. Je suis à la moitié du « lieu du crime », haletant.

eg2.jpg

J’espère que le 2e sera aussi bien, c’est un recueuil de nouvelles de différents auteurs, j’ai toujours été un peu déçue par ce genre d’ouvrage !

eg.jpg

Je vous donne mes impressions dés que je l’ai lu ! Bises, à bientôt

 

ESCAPADE VINICOLE…

Quelques photos d’une trop brève escapade à Sancerre…

img1274.jpgimg1275.jpg

Un temps superbe, de beaux paysages vallonnés, des vignes à perte de vue, et le résultat est succulent, vous pouvez me croire !

On est aussi allés à Chavignol, 3 kms plus loin,  ou l’on fabrique des crottins, mais pas une seule chèvre à l’horizon. En fait les chèvres sont élevées un peu plus loin, car toutes les terres qui peuvent porter l’appelation « Sancerre » servent à porter des vignes.

Bref, ça n’a pas été un séjour diététique, mais tant pis, on s’en fiche.

Bientôt du tricot, j’ai presque finies les manches de la robe bleu ciel irlandaise qui en fait sera un pull…. chat échaudé craint l’eau froide, et c’est pas mon Pirate qui me dira le contraite (miaou !)

ROBE VERT TILLEUL, SUITE ET FIN

Comme vous vous en souvenez peut-être, j’avais commencé début juillet la robe en bambou et coton vert tilleul de chez Cheval Blanc, un modèle à bretelles de chez BdF. Robe finie, sauf que les fils sont pas rentrés. J’ai fixé les bretelles par des épingles à nourrice, et j’ai procédé à un essayage. Je me suis regardée de face, de dos de profil, je suis descendue voir mon mari qui m’a regardé de face, de dos, de profil et le verdict est tombé !

Le modèle est très bien, le fil Ambre parfait, frais, agréable à porter. Mais, car il y a un mais, cette robe me va comme des bretelles à un lapin, ou comme un tablier à une vache, ou tout autre accessoire saugrenue sur l’animal que vous voudrez !

Bref, je vous mets la photo (pas sur moi, de gràce, j’en ai assez entendu comme ça). Vous pourrez l’encadrer si vous voulez, gardez la précieusement car je suis en train de détricoter la chose. Comme disant Man-Tine (surnom que je donnais à  mon arrière grand-mère qui m’a appris à tricvoter) : faire et défaire, c’est toujours travailler min ch’tiote (et oui, je suis une grenouille en partie cht’i).

 

img1256.jpg

Bon j’ai quelques idées pour le fil, rien de bien concret. Par contre une hésitation sur la robe bleu de style irlandais pour laquel j’ai le fil. Je pense que je vais commencer par les manches, ça me laissera le temps de décider si je persiste sur une robe ou si je la transforme en pull.

Bises et bon week end

TOUJOURS DANS LES COURGETTES

Cette fois-ci, j’ai fait des courgettes au curry pour l’apéritif. Il y en a 3 kgs, soit 10 petits bocaux et 2 grands de 500 grs. Normalement c’est 1,5 kgs au curry et 1,5 kgs au paprika, mais j’avais oublié le paprika aux courses, et avec tous les vacanciers en ce moment, pas question de retourner faire la queue au supermarché !

courgettesapero1.jpg

Non, non, ne retournez pas votre ordi, c’est normal si mes bocaux ont la tête en bas, ils sont encore chauds, je les retournerai demain. Si quelqu’un est intéressé par la recette, je la scannerai et vous l’enverrai. En effet, on me l’a donnée sur papier mais je ne l’ai pas tapée. Et comme après le canal carpien, j’ai maintenant une tendinite au pouce, je ne vais pas la taper tout de suite !

Effectivement, je suis allée hier voir le chirurgien pour ma visite de contrôle et je me plaignais toujours du pouce; J’avais déjà mal avant l’opération, et le généraliste m’avait dit que c’était le canal carpien. Et bien pas du tout !! Le chirurgien m’a examiné le pouce, en fait c’est une tendinite. Je dois porter une atelle pour dormir pendant 2 mois. C’est pas top mais c’est toujours mieux que les anti-inflammatoires qui bousillent l’estomac !!

Bon, j’espère que j’en ai finis avec tous mes bobos : Ca commence à suffire, non mais des fois !

Bonne fin de semaine à toutes

PS : la robe arrive, patience, mais du coup avec la tendinite, je réduit encore le temps tricot.

VISITE SURPRISE DE LA FAMILLE !

Ce matin, deux membres de ma famille m’ont rendu visite à l’improviste. Je les ai pris en photos alors qu’ils m’attendaient devant ma porte :

 

visiteurs.jpg

Un crapaud et une salamandre qui rendent visite à une grenouille, quoi de plus normale me direz-vous ?

 

COURGETTES TRANSFORMEES !

En attendant un post tricot qui ne devrait plus tarder, je continue dans la cuisine. J’ai enfin récolté des courgettes de mon potager. La jaune est une courgette du liban, la verte une standard comme on en trouve partout.

 courgettes.jpg

 J’ai aussitôt transformé tout ça en tarte courgettes jambon. Comme je trouve que la recette trouvée sur le net n’est pas des plus claire, je vous la transcrit ici.

 Couper les courgettes en rondelle et les faire cuire à la poelle dans un peu d’huile. Compter environ 30 mns à mi-puissance, les courgettes doivent être tendres et avoir rendu tout leur jus. Ensuite, je les mets sur du papiers essuie-tout pour qu’elles rendent l’huile et l’eau qui reste.

Faire une pâte à tarte (ou la prendre toute prête). Ma recette de pâte : 250 grs de farine, 125 grs de beurre mou, une pincée de sel, un demi verre d’eau. Malaxer le beurre, la pincée de sel et la farine jusqu’à la consistance que j’appelle « sable humide ». Rajouter ensuite l’eau jusqu’à ce que la pâte prenne forme mais sans être collante. L’étaler dans un moule à tarte beurré.

Faire une sauce béchamel. La je n’ai pas de dosage. Je fais la même depuis 30 ans pour ma flamiche aux poireaux et mes autres tartes necéssitant une béchamel. Je prends 75 grs de beurre que je fais fondre, je rajoute la farine pour avoir la consistance pâteuse, je rajoute du lait « au pif » et je faire épaissir. En général, ça donne une demi casserole, format maxi de ma batterie de 5 casseroles en fonte.

Laisser refroidir la béchamel, pendant ce temps répartir les rondelles de courgettes sur le fond de tarte. Dans la béchamel, mélanger 200 grs de jambon blanc coupé en petits morceaux, 4 oeufs, verser le tout sur les courgettes et enfourner environ 1/2 heure à 200 degrés. Et hop, voici le résultat :

tartecourgettejambon.jpg

On la mange demain midi, partant du principe que « c’est meilleur réchauffé ». Du coup, je voulais faire ce week end la recette de tarte à la confiture d’abricots et à la noix de coco que m’a donné Sophie www.toutsophie.fr mais deux tarte, ça aurait fait de trop. Ca sera pour la semaine prochaine.

Je profite aussi de ce post pour prévenir celles qui m’avaient contactées sur Facebook que j’ai supprimé mon profil. Je trouve quand même que ce site est un peu trop commercial, en plus certaines personnes que je vois sans plaisir dans les réunions familliales me demandaient d’être leur amie sur Facebook… (j’ai déjà pas envie de les voir aux anniversaires, mariages et autres ou tout le monde ce retrouve alors zut, non !) et je ne savais pas comment les refuser sans me fâcher avec d’autres. Et puis franchement, je n’avais pas le temps de tout faire, je préfère alimenter régulièrement mon blog.

Bon dimanche à toutes.

Bises




mon détecteur de métaux, ma... |
100% pêche |
Mes créations PSP et Animat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le crochet et le trèfle de ...
| Creativ'badges
| mes passions